Marc alban Clausner, ostéopathe à Freneuse près de Bonnières vous explique l'ostéopathie pour les nourrissons.

Dans de nombreuses maternités, les nourrissons sont pris en charge seulement quelques heures
après leur venue au monde. La prise en charge se poursuit ensuite en cabinet chez les
ostéopathes spécialisés.

L’ostéopathie permet, en effet, de détecter les dysfonctions mineures qui sont à l’origine de
nombreux maux :

• sommeil perturbé (de mauvaise qualité) 
• troubles du comportement (hyperexcitabilité ou apathie) 
• reflux gastro-oesophagiens (RGO) 
• déformations crâniennes 
• hyperesthésie crânienne
• plagiocéphalies (aplatissement d'une partie du crâne) souvent associées à une tête toujours
         tournée du même côté 
• torticolis congénitaux 
• succion difficile, difficulté à la tété
• refus de s’alimenter
• coliques (les troubles digestifs en général) 

Le bilan ostéopathique chez les tout-petits est très doux et est indolore. Il permet de corriger les
dysfonctions engendrées par l’accouchement, et d’empêcher le développement de troubles
cognitifs et moteurs de l’enfant, liés, entre autre, au manque de mobilité des différentes pièces
osseuses. 

De plus, dans le cas d’un accouchement difficile (travail d’une durée de plus de 8
heures, extraction difficile, dystocie des épaules, utilisation de forceps, spatules, ventouses, etc...),
l’ostéopathie va permettre de corriger les anomalies structurelles, et ainsi de prévenir les risques
de troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs de l’enfant.